IMG_6124Ce jean me fait des grosses cuisses.

OU ALORS, j’ai des grosses cuisses à cause du McDo de ce midi, des vodka-red bull d’hier soir, de la planche de charcuterie/fromage d’avant-hier soir, du couscous/rosé d’avant-avant-hier soir, bref, je sais pas.

Le soleil se couche sur un week-end fort en émotion, en fatigue, en zéro volonté et en rêve de vie saine qui vole en éclat. Tsais y a des week ends qui s’achèvent sur une sensation de fierté, d’accomplissement, on se sent fin prêts à accueillir le lundi à bras ouverts. Puis y a les week-ends qui finissent en mode « Ohlala mais qu’ai-je fait ? Qu’ai-je dit ? Qui suis-je ? Combien ai-je dépensé en vodka-red bull hier soir ? Comment j’ai fait déjà pour me casser un orteil en plein milieu de la nuit ? Où est mon anti-cernes ? »

Autre péripétie du jour, parce que bon, je mens quand je dis qu’il y avait « zéro volonté » ce week end. Aujourd’hui j’ai eu une grande motivation d’aller traîner mon mec dans les confins de Lyon parce que dans ma tête j’avais une idée de shooting assez dingue pour mettre en valeur mon perfecto moutarde (qui n’est pas le mien, je l’ai piqué à ma collègue) (BREF), je voyais un décor de folie dans le port de Lyon, devant les conteneurs bleus, dans un délire très industriel, bref, dans ma tête, c’était le shooting de ma vie. Sauf que bon, en arrivant là bas, évidemment, j’ai compris qu’on ne pouvait pas entrer dans le port, en fait. Mon rêve était là au loin et je ne pouvais pas le caresser. Cruelle désillusion. CRUELLE EXISTENCE. Bref, direction l’autre côté de la ville où j’ai trouvé un endroit fantastique, très coloré, évoquant la Grèce, les vacances, la vie, l’amour, oh oui l’amour tiens, et qui sont dans cet endroit toutes ces femmes en mini-jupes perchées sur des hauts talons et qui transpirent d’amour pour ces hommes qui sont en voiture et qui les interpellent de manière galante ?

Donc bon, j’ai abandonné l’idée, avec la chance que j’ai…y aurait eu pile une descente de flics à ce moment-là…  Tout ça pour finalement se retrouver à faire des photos dans ma cour d’immeuble. Comme quoi, on croit qu’on a besoin de changement, et puis au final, on retourne toujours au bercail.

Sur cette morale pleine d’espoir, je vous salue tendrement.

IMG_6089IMG_6111IMG_6032IMG_5981IMG_6105IMG_6120IMG_6025IMG_6088Perfecto ZARA / Pantalon VERO MODA / Baskets ADIDAS / Sac à dos et lunettes PIECES

Suivez-moi sur :

Facebook 

Twitter

Instagram @avecdessiblog

Snapchat @avecdessi_cla

Google +