Sélectionner une page

 

Hola les gaaaaaars,

Avant de commencer, petit laïus sur l’orthographe : les Cinque Terre, c’est la version italienne. Les Cinq Terres, c’est la version française. Alors on mélange pas tout et on met pas des « S » n’importe où, sinon on se fait fouetter avec de la pâte à pizza. Graziiiiiie.

J’en rêvais : je l’ai fait. Bon peut-être pas à la meilleure période mais je suis contente de dire « ouais les cinque terre, je connais ouais ». L’été dernier avec Patrick nous avons vogué sur les routes italiennes, en quête de mozzarella, de tagliata di manzo, de lambrusco et de soleil. Passage obligé par les Cinque Terre mais passage express. Tout ça pour vous dire que même en peu de temps, il y a moyen de s’en prendre plein la vue. J’ai voulu vous rédiger cet article pour vous aider à ne pas perdre de temps si vous passez dans le coin en mode express, comme nous. Allez c’est partiiiiii. L’article est assez long donc promenez-vous en diagonale, arrêtez-vous aux paragraphes qui vous intéressent, regardez justes les photos…bref, faites comme vous voulez les gars ! J’espère que cet article vous plaira, je vous avoue que niveau mise en page, j’ai tout donné !

 

Se loger aux Cinque Terre

Patrick et moi on a une passion commune dans la vie : réserver les hôtels à la dernière minute, la dernière seconde même parfois. Nous avions des amis qui étaient partis la semaine d’avant dans un superbe hôtel dans les hauteurs des Cinq Terres, on a absolument voulu réserver mais c’était complet, archi-complet. Dans le doute, j’ai quand même regardé tous les jours, et bingo, on a réussi à booker une nuit ! L’hôtel est splendide, situé dans les hauteurs de La Spezia.

La Spezia

La Spezia est la grande ville la plus proche des Cinque Terre et donc un endroit idéal pour séjourner. Il y a évidemment des hôtels dans certains villages des Cinq Terres, mais ils sont très vite complets et surtout très chers. En plus, vu la foule qu’il y a à cette époque, je conseille pas vivement hein… Au final nous étions très bien situés, La Spezia est à une quinzaine de kilomètres du point de départ pour visiter les villages.

Le Ville Relais

Nous avons donc passé une nuit à l’hôtel Le Ville Relais. Un charmant complexe en hauteur avec pleins de petites maisons colorées et une piscine à débordement avec une vue magnifique sur tout le golf. Bon, alors c’est déco un peu à l’ancienne hein, t’as un peu l’impression d’être dans les magasins d’assiettes en porcelaine à Florence (quelqu’un me comprend ?) mais il fait tellement bon vivre, l’endroit est si agréable et la piscine est juste dingue. Il y a également un resto sur place, où tu peux manger en terrasse avec cette vue qui est juste dinguissime.

Tarif : en plein mois d’août, nous avons payé 200€ la nuit. Je pense qu’hors saison le tarif doit être plus abordable. En tout cas le rapport qualité/prix est excellent donc si vous pouvez vous faire ce petit kiff, foncez les gars !

Manger aux Cinq Terres

Une autre passion commune avec Patrick : la bouffe. Alors forcément, autant vous dire qu’en Italie, notre quotidien tournait un peu autour de ça. Nous avons eu l’occasion de passer une superbe soirée à Porto Venere, une petite ville pas très loin de la Spezia. Elle ne fait pas partie à proprement parler des villages des Cinque Terre mais je vous conseille vivement d’y faire un saut. Il y a beaucoup moins de monde et ça vaut vraiment le détour. C’est un petit village de pêcheurs au bord de l’eau, avec des dédales de petites rues pavées qui montent : parfaites pour se promener et se perdre. Et s’engueuler parce que «Putain ça fait trois heures qu’on cherche un resto, tu fais chier t’aimes rien ». Oui Patrick, j’aime pas les fruits de mer, c’est con, on est au bord de la mer, mais c’est comme ça. On a finalement trouvé un superbe restaurant panoramique à l’entrée du village. T’as compris déjà que le thème du séjour c’était « vue de folie » hein. Ce petit lieu de bonheur s’intitule « Le Bocche ». Alors, soyons clairs et honnêtes : je ne dirais pas que je me suis tapé le cul par terre non plus niveau nourriture, c’était très bon, oui, mais j’avais pas non plus envie d’embrasser le béton pour remercier le cuisto quoi. On va dire que c’est de la bouffe italienne un peu revisitée en mode gastro. Après comme je ne mange pas de fruits de mer, il devait y avoir à peu près…un seul plat mangeable pour moi sur la carte. Peut-être que les amateurs de gros homards vicieux et répugnants trouveront plus leur bonheur que moi! Mais je recommande ce resto quand même pour la vue, l’ambiance, le cadre, la dolce vita, tout ça tout ça.

 

Point de départ des Cinque Terre

Venons-en à nos moutons. C’est bien beau de passer sa vie à bouffer et à boire du prosecco mais on est pas venus aux Cinq Terres pour enfiler des perles, les gars. Le lendemain matin, direction Riomaggiore, notre village de départ pour faire le circuit des Cinq Terres, le plus proche de La Spezia. C’est le village le plus à l’est.

Un conseil : faites pas comme nous, allez-y tôt, vraiment tôt. On ne peut pas rentrer dans le village en voiture, il y a un parking tout petit, et plus le jour avance, plus les voitures sont garées loin. Logique, ouais. Concrètement si t’arrives après midi, t’en as pour une heure de marche pour descendre dans le village. Bon, si vous l’avez prévu et que vous êtes équipé tant mieux hein. Mais faut pas oublier qu’après, le soir, quand t’es bien crevé, ba ce que t’as descendu, faut le remonter. On a fini par avoir un coup de bol dans notre vie, une place s’est libérée dans le parking. Mais ça c’est le genre de truc où tu peux aussi attendre une vie toute entière avant que ça arrive. Donc misez pas trop là-dessus non plus. Nous voilà garés, heureux, prêts à entrer dans Riomaggiore pour une visite express. Il est 14h, on a prévu de repartir en fin d’après-midi, va pas falloir trop regarder les mouettes hein.

A la base, nous nous étions renseignés pour faire les villages en bateau. Il y a des ferrys qui desservent chaque village, je trouvais ça plutôt sympa de les faire par la mer. A ce stade, on se rend vite compte qu’on est arrivés à la pire heure et que c’est blindé de monde. Sur le port, on rencontre un mec qui propose des excursions privées en bateau à moteur. L’avantage : t’es tranquille, pépouze, solo dans ton bateau, et surtout, ba tu peux t’approcher des côtes alors que quand t’es dans le Titanic, forcément, c’est plus compliqué. Je crois que c’était 40€ par personne pour une excursion d’une heure, qui finalement a duré presque deux heures en tout. Si votre budget est plus réduit, je vous explique dans le paragraphe suivant les autres possibilités. Nous avons longé la côte et découvert chaque village depuis la mer, ainsi que leur histoire racontée par Antonio, le capitaine. A mon tour de vous les conter !


Vous l’aurez compris, chaque petit village a ses spécificités et vaut le détour. Malheureusement, en une après-midi, difficile de les visiter un par un. Nous avons donc opté pour une excursion en bateau privé pour faire le tour des Terres et en prendre plein la vue en très peu de temps. Si vous passez dans le coin pour seulement quelques heures, ça vaut le coup. Mais ça m’a donné aussi donné envie de revenir en dehors des périodes d’affluence pour prendre le temps de flâner dans chaque village et de faire les chemins à pied.

Se déplacer dans les Cinque Terre

Oubliez tout de suite l’idée d’aller d’un village à l’autre en voiture : certains ne sont pas accessibles, et puis pour se garer, comme je vous l’ai dit, c’est une tannée. Alors s’il faut répéter l’expérience cinq fois… Tout est fait sur place de toute façon pour pouvoir se trimballer sans la caisse alors profitez-en et laissez votre charrette à Monterosso ou Riomaggiore.

 

Conseils pour bien profiter des Cinque Terre

  • Privilégiez les périodes de moindre affluence : évitez l’été et allez-y plutôt en avril/mai ou septembre/octobre. Les températures restent douces et il y a bien moins de touristes.
  • Organisez-vous avant de partir pour éviter de perdre du temps sur place.
  • Laissez votre voiture à l’entrée de Riomaggiore ou Monterosso et utilisez vos pattes, le train ou le bateau.
  • Réservez vos hôtels à l’avance (Booking ou Airbnb) et vérifiez l’accès aux Cinque Terre avant de booker.
  • Prenez un chapeau ! Le soleil tape fort et les sentiers de randonnée sont en plein cagnard.

Alors les gars, ça vous tente les Cinq Terres ? On y va quand ? Des bisous ♥