Holaaaaaa les gars, fraîchement rentrée de Mykonos, j’ai décidé de devenir une blogueuse organisée et responsable et de poster mon article dans la foulée. [EDIT : bon, ça fait trois semaines en fait]. Et dans mes bonnes résolutions, j’ai aussi décidé d’arrêter de pondre des pavés de quinze pages pour raconter mes séjours et d’entrer plus vite dans le vif du sujet pour vous donner mes bons plans et mes bonnes adresses. Alors voilà, il n’y aura pas d’histoire en trois tomes de mes péripéties à Mykonos.

Si vous aimez le vent, la fêta, les porte-clés en forme de phallus, les fleurs rouges, les maisons blanches, les portes bleues et les chats trop mignons, alors les gars, vous ne pouvez pas louper Mykonos ! Après une année chargée en voyages (que j’ai racontés pour la plupart ici, ItalieCrèteThaïlande et Marrakech en cours de rédaction) nous avons décidé de clôturer en beauté notre vie de jeune couple insouciant en partant tous les deux et demi (Patrikos + moi + petite perruche de 6 mois dans mon ventre) à Mykonos pour nos vacances d’août. Il y a bien plus de 15 choses à faire à Mykonos mais j’ai décidé de vous présenter cet article avec mon top 15 des incontournables.

Vous pouvez retrouver toutes mes stories sur Mykonos à la Une sur mon compte Instagram 

1. Se perdre dans les petites ruelles de Chora

Un grand basique ! Chora est la ville principale de Mykonos, celle que vous avez en tête quand vous fermez les yeux et que vous pensez à la Grèce (oui y a peut-être des gens qui font ça, je sais pas). Des dédales de petites rues pavées étroites avec des maisons blanches aux portes et fenêtres bleues : une vraie carte postale à chaque détour. Entre les petits restaurants perchés en haut des escaliers, les boutiques à perte de vue, les jolies petites places et tous les chats qui cohabitent avec les touristes, c’est un vrai bonheur de flâner…mais pas aux heures de pointes les gars ! Au mois d’août, les rues sont particulièrement bondées le soir après 22h. Tôt le matin, ça doit être plus agréable (selon la légende mais moi perso je dormais). Finalement entre 12h et 14h, ce n’était pas non plus désagréable. Pour l’apéro vers 18h, c’est aussi le moment parfait pour aller se promener et faire une petite halte dans le premier bar sympa que vous croisez. Et quitte à se perdre, autant se prendre une grosse glace en chemin pour vous accompagner dans votre périple !

2. Goûter la cuisine grecque fusion dans un cadre idyllique

Bon, dans mes 15 choses incontournables, y a des trucs gratuits, des trucs pas chers, des trucs plus chers. Là, on est sur un truc plus cher mais qui vaut vraiment le détour. Une chouette trouvaille de Patrikos qui cherchait un cadre sympa pour dîner : Le Reeza RestaurantBINGO MON GARS ! En s’éloignant un peu du centre de Mykonos, on a découvert ce super hôtel avec resto gastro et vue panoramique sur toute la baie : une folie. Le resto est en terrasse juste au bord d’une piscine à débordement, entourée de grands lits en bois avec des matelas. Il y a très peu de tables pour une ambiance très calme et intimiste. Presque autant de serveurs que de tables alors autant dire qu’on a plutôt été chouchoutés… Le lieu était magnifique mais il faut aussi mentionner la délicieuse cuisine et les plats parfaitement présentés. La cuisine fusion revisite des grands classiques en apportant un vrai jeu au niveau des textures : une découverte pleine de sensations ! J’ai ainsi pu goûter la salade grecque en version fusion avec des billes de fêta qui explosent en bouche : une tuerie. Je ne résiste pas à l’envie de vous partager des photos de chaque plat tellement c’était bon. Allez, pas de tabou ici, parlons de la douloureuse si vous voulez une idée du budget : 170€ à deux pour entrée, plat, dessert et boissons (mais pas de vin les gars, j’étais enceinte et Patrikos a été solidaire) (cette solidarité nous arrangeait bien puisque finalement on a certainement économisé 50 balles).

3. Longer la Petite Venise au bord des vagues

Et se faire attaquer pour une vague géante, flinguer ses chaussures, courir pieds nus en acheter une nouvelle paire MADE IN GREECE, bien sûr. La base !

4. Dîner sur la plage au coucher du soleil

Ce qui est bien à Mykonos, c’est que les jours passent et ne se ressemblent pas. Nous avions repéré un joli petit resto en bord de mer sur la route du centre de Mykonos, une taverne grecque bien typique : la Nikos Joanna Tavern. On a mangé plusieurs fois dans ce type de resto, c’est toujours des prix très très corrects et de la bouffe plutôt sympa, même si ce n’est pas à se taper le cul par terre. Bon après quand tu prends une salade grecque et que tu bouffes du concombre et de la fêta, c’est quand même difficile de se tromper hein. Là l’idée c’était plutôt de profiter du cadre et de l’authenticité du lieu. On a réservé pile avant le coucher du soleil pour immortaliser ce beau moment en famille. Et puis, comme ce soir-là, on voulait être toujours plus proche de la plage et du soleil, on a fait installer une table carrément dans le sable, juste à côté de leur cuisine ouverte où ils font les grillades. Du coup, on a pu vraiment profiter du coucher du soleil mais bon, ce qu’on avait oublié, c’est que comme son nom l’indique, après le coucher du soleil, ba y a plus de soleil. Et plus de lumière. Malgré ça, je pense qu’on était tous d’accord pour dire que c’était une super soirée. Et bien sûr, à aucun moment je n’ai montré de signes de faiblesse mais j’ai vu toute la soirée défiler des énormes crustacés perfides et vicieux (moi = phobie de ces monstres marins) puisque notre table était juste à côté des planchas. A ce moment précis, j’ai béni le fait qu’il n’y ait plus de lumière. AMEN !

5. Dénicher une petite plage déserte au bout de l’Île

De l’autre côté de l’île, on s’est trouvé un petit coin de paradis avec une plage déserte et un décor de rêve. De quoi prendre un bon bol d’air ! Parfois, on est d’accord : les images valent mieux que les mots. Alors voilà, je vous laisse les photos.

6. Manger les pieds dans l’eau sur les plages d’Ornos

Vu que notre maison et notre hôtel par la suite étaient dans le quartier d’Ornos, forcément, c’était incontournable. Bon, les plages d’Ornos, c’est un peu bling bling, faut le dire. Mais le cadre est sympa, le service est bon et l’accueil est chaleureux. Ils sont chaleureux les grecs, faut le dire ! Si vous passez dans le coin, arrêtez-vous pour déjeuner ou au moins pour manger une glace dans une ambiance décontractée et bon vivant (et si vous n’êtes pas enceinte, arrêtez-vous pour vous bourrer la gueule toute la journée) (pardon).

7. Savourer la cuisine locale

LA FETAAAAAAA ! Voilà, pour résumer. Non c’est hyper réducteur, la cuisine grecque est tellement riche et variée. Du fast-food grec aux restos gastros en passant par les petites tavernes typiques, il y a un tas de saveurs à découvrir, pour tous les goûts et tous les budgets. Alors sur place, osez tester et osez vous aventurer dans des endroits qui paient pas de mine : ce sont souvent les meilleurs (mais parfois, ça arrive aussi que les endroits qui paient pas de mine aient des rats dans leurs cuisines et vous servent de la feta périmée depuis trois mois, je suis pas devin) (je vous fais rêver ou pas ? ).

8. Se promener entre l’église de Paraportiani et le musée du Folklore

Il a fallu que moi-même je tape sur Google « Les choses incontournables à faire à Mykonos » pour tomber dessus, et heureusement ! En vrai cette fameuse église et ce musée se situent tout au bout du dédale de ruelles pavées du centre-ville, pile au moment où tu te dis « bon on fait demi-tour y a plus rien là ». Et en fait, si, y a cette jolie église et ce musée juste au bord de l’eau. Et en plus, j’ai l’impression que la plupart des gens ont abdiqué avant d’arriver jusque-là puisqu’il n’y a pas un clampin. Youpi, je vais enfin pouvoir prendre de jolies photos !

9. Aller boire un verre à Paraga et Scorpios Beach

Bon ça les gars, c’est un peu une arnaque de ma part parce qu’en réalité, je n’ai absolument pas bu de verre là-bas. On y est passés en journée, ça avait l’air trop cool, on s’est dit « waoh il doit y avoir une ambiance de dingue ici le soir ». Sauf que moi, les ambiances de dingue sans Mojito… MERCI HEIN. Je préfère en ce moment l’ambiance de dingue sous ma couette avec une camomille devant Netflix.

10. Faire le tour de l’Île en voiture (ou en scooter ou buggy pour les versions « femme non enceinte »)

Avec Patrikos, on s’est dit « ces vacances, on se repose ». Moi le repos ça consiste à m’asseoir au bord de la piscine et à bosser, en gros. C’est reposant de bosser au bord de l’eau, je trouve. Donc j’ai commencé mes vacances en bossant puis après je me suis dit « Bon, je vais me reposer ». Sauf qu’en vrai, j’étais pas fatiguée, parce que bon, écrire au bord d’une piscine c’est pas non plus l’activité qui te pousse à faire une dépression nerveuse. Donc à un moment j’ai dit à Patrikos « Viens on prend la Jeep et on fait le tour de l’Île ». Sauf qu’on n’avait pas de Jeep vu que ça coûte 5000 balles la semaine, on avait une Clio, mais bon, BREF. On a pris la Clio d’un pas décidé et on est partis rouler comme ça au gré du vent, comme on fait chaque fois, avec un objectif : trouver la pampa la vraie, sans âme humaine et sans arbre qui survive. Ba on a trouvé.

11. Flâner près des Moulins à Vent

Garez votre voiture au parking juste en haut et promenez-vous autour des moulins mythiques du centre ville. Comme moi, vous aurez probablement Michel Legrand dans la tête à chaque fois que vous croiserez un moulin (TU FAIS TOURNER DE TON NOM TOUS LES MOULINS DE MON COEEEEEEUR), il faut y être préparé psychologiquement, voilà. C’est le point de départ pour ensuite découvrir la petite Venise et les ruelles de Chora.

12. Manger un gyros pita à emporter

On ne va pas se le cacher, les gars, les resto gastros où le mec te sert du pain avec une pince en argent, c’est sympa cinq minutes hein. Bon moi d’ailleurs ce concept de servir le pain sur une petite assiette ça m’énerve. J’aime bien quand on me pose une corbeille et que je peux me l’enfiler sans jugement. Ouais, je suis pas faite pour la noblesse, je sais. Donc voilà, Mykonos, c’est aussi plein de petits rades qui paient pas forcément de mine mais qui font des délicieux gyros : en gros, de la viande kebab dans une grosse galette Pita. Tu prends ça à emporter pour la modique somme de 3€, tu te poses au bord de l’eau et tu laisses la sauce blanche se mélanger avec l’écume de l’océan. Tu connais la définition du mot « Kiff » ? Non ? Et bien maintenant, tu connais.

13. S’attacher les cheveux et renoncer à ressembler capillairement à quelque chose

Ou version cheveux courts : enterrer son pot de gel et mettre une casquette. Je ne m’attendais pas à ça, mais Mykonos est une île où il y a énormément de vent, tout le temps. L’avantage, c’est que tu ne crèves jamais de chaud. L’inconvénient, c’est que tu ressembles à un épouvantail pendant toutes tes vacances.

14. Déjeuner dans un Relais & Châteaux au fin fond de l’Île avec une vue à couper le souffle

Pour notre dernière journée de vacances à Patrick et moi, on a fait les choses bien. Déjà parce que c’était la dernière fois que nous étions en vacances en étant que 2 dans notre vie. Et puis aussi, parce qu’on avait faim, comme toujours. Patrikos nous a dégoté un petit Relais & Châteaux à l’autre bout de l’île : l’idéal pour découvrir encore un nouvel endroit inédit. Bon, ça se mérite par contre. Ca tourne un peu dans tous les sens, ça saute sur les routes, à tout moment j’ai cru que j’allais m’accoucher dessus et c’était sans compter sur la montée en côte en mode grand 8 pour arriver au restaurant. Sans compter aussi sur la petite phrase rassurante de Patrikos « Bon là si les freins lâchent, on meurt ».

Le Myconian Utopia Resort est un complexe hôtelier avec un super restaurant qui offre une vue éblouissante sur toute la baie (preuves à l’appui !). La bonne surprise : pour un resto aussi classe, c’était finalement pas si cher. Il y avait des plats à partir d’une quinzaine d’euros. Donc voilà, j’ai testé pour vous : jouer les riches pour vingt balles.

15. Rien

Bon, cette dernière proposition est un peu naz : j’en conviens. En vrai, j’ai trouvé que 14 choses vraiment incontournables mais je trouvais que « 14 choses à faire à Mykonos » ça ne sonnait vraiment pas bien. Et puis au final, ça a du sens, vous savez. En vacances, on court toujours partout avec Patrikos, on veut faire le plein de souvenirs et d’images mais on oublie aussi souvent, que se reposer, c’est cool aussi. Alors voilà, à Mykonos, prenez aussi le temps de poser votre cul dans un transat, de mettre votre playlist préférée dans vos oreilles et de vous laisser bercer par les rafales de vent. Coup de soleil garanti !